Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
profSVT OEHMICHEN

profSVT OEHMICHEN

Exercices corrigés, schémas & conseils méthodologiques pour progresser en SVT (niveau Lycée)

L'immunité du nouveau-né

L'immunité du nouveau-né

Pendant la grossesse, le fœtus est en principe à l’abri de toute infection, bien que son système immunitaire soit encore incapable de fabriquer des anticorps. Cette protection est due au fait que la plupart des anticorps maternels peuvent traverser le placenta et passer ainsi dans la circulation sanguine du foetus. Après la naissance, le système immunitaire devient progressivement fonctionnel, ce qui permet au nouveau-né de fabriquer ses propres anticorps.

 

- Le phénotype immunitaire du fœtus apparaît vers le 3ème mois, il est exclusivement maternel (les anticorps formés par sa mère).

=> Le système immunitaire fœtal étant non fonctionnel fœtus, aucun anticorps n’est produit. Le fœtus a une immunité acquise passivement. Cette immunité ne crée pas de mémoire immunitaire.

- La production des anticorps ne commence qu’après la naissance.

- Le phénotype immunitaire du nouveau-né à une double origine :

  • maternel : le nombre d’anticorps décroît pour s’annuler à 8 mois
  • enfant : le nombre d’anticorps augmente rapidement dans les 2 premiers mois, et ne cesse d’augmenter plus progressivement ensuite.

Les anticorps maternels subsistant permettent à l’enfant d’avoir une couverture immunitaire le temps que la sienne se mette en place. C’est entre le 4ème et le 6ème mois que le très jeune enfant est le plus sensible car sa défense immunitaire est la plus faible.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article