Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
profSVT OEHMICHEN

profSVT OEHMICHEN

Exercices corrigés, schémas & conseils méthodologiques pour progresser en SVT (niveau Lycée)

Les gisements de fer et atmosphère

Les gisements de fer et atmosphère
Les gisements de fer et atmosphère

¤ Les gisements de fers rubanés sont datés de -4 à -2,2 Ga :

- avant -2,2 Ga, la présence de fers rubanés montre qu’il y a altération par l’eau des minéraux des continents qui provoque la libération d’ions Fe2+, transportés par les eaux douces, donc il n’y avait pas de dioxygène dans l’atmosphère (sinon le fer aurait précipité sur place), pour ensuite précipiter dans les océans, donc présence de dioxygène dans les eaux océaniques (sinon le fer n’aurait pas précipité).

- après -2,2 Ga, l’absence de fers rubanés révèle un arrêt du transport dans les océans parce qu’il précipite en milieu continental : l’atmosphère est devenue oxydante.

-¤ Les paléosols confirment les informations précédentes : avant -2,2 Ga montrent un appauvrissement en fer ce qui traduit un entraînement du fer dissous par les eaux. Après -2,2 Ga, les paléosols (formations continentales et dépôts fluviatiles) s’enrichissent en hydroxydes ferriques (d’où la couleur rouge) car le fer a précipité sur place sans être transporté

Les gisements d’uranium sédimentaire confirment les informations apportées par les fers rubanés : L’uranite est soluble dans les eaux oxygénées, pour qu’il y ait dépôt sédimentaire (précipitation) il faut nécessairement que l’atmosphère soit réductrices. Or après -2,2 Ga on ne trouve plus ce type de formation sédimentaire.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article