Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
profSVT OEHMICHEN

profSVT OEHMICHEN

Exercices corrigés, schémas & conseils méthodologiques pour progresser en SVT (niveau Lycée)

Spé_Emirats 2013 : Climats et évolution de la lignée humaine

Spé_Emirats 2013 : Climats et évolution de la lignée humaine
Spé_Emirats 2013 : Climats et évolution de la lignée humaine
Spé_Emirats 2013 : Climats et évolution de la lignée humaine
Spé_Emirats 2013 : Climats et évolution de la lignée humaine

Éléments scientifiques tirés des documents :

Objectif : Vérifier l'idée qu'une aridité présente dans le sud de la Péninsule ibérique entre 39 000 et 38 000 ans avant le présent a momentanément arrêté l'arrivée d'Homo sapiens et retardé la disparition d'Homo neanderthalensis.
 

Document 1 : étude limitée à la transition HS4 à GI8 : de - 39 000 ans à - 38 000 ans

- Données glaciaires : Au Groenland, il se produit un réchauffement rapide. (valeurs !)

- Données polliniques : Comparaison de la répartition des plantes semi-désertiques

  • Nord : évolution pas significative => faible aridité (<20%)
  • Sud : augmentation => région plus aride (40%)

 

Document 2 : modèles prédictifs d’habitabilité

- Occupation des territoires largement communs pendant les trois périodes étudiées

- Le territoire occupé par Homo neanderthalensis s'étend davantage vers le nord que celui d'Homo sapiens pendant les périodes froides (pré H4)

- Homo sapiens occupe la région le sud de la Péninsule ibérique qu’à partir de la période GI 8 , auparavant les conditions sont défavorables.

 

Document 3 : comparaison modèle / réalité

- La distribution réelle d'Homo neanderthalensis pendant la période GI 8 est limitée à la Péninsule ibérique alors qu'on pouvait attendre sa présence dans toute l'Europe. À cette même époque, les populations d'Homo sapiens se sont considérablement développées en Europe.

=> L’absence de l’homme de Neandertal n’est pas lié directement à un paléoenvironnement défavorable

- La compétition entre Homo neanderthalensis et Homo sapiens expliquerait la différence entre les deux cartes.

- L'absence d'Homo sapiens dans le sud de la péninsule ibérique avant GI8 a favorisé le maintien d'Homo neanderthalensis dans cette région plus longtemps qu'ailleurs.

 

Connaissances attendues :

  • Principe d’actualisme
  • Diagramme pollinique
  • Exigence écologique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article