Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
profSVT OEHMICHEN

profSVT OEHMICHEN

Exercices corrigés, schémas & conseils méthodologiques pour progresser en SVT (niveau Lycée)

TS_Pondichéry 2017 (2a) : Le cri du rhinolophe de Mehely

TS_Pondichéry 2017 (2a) : Le cri du rhinolophe de Mehely
TS_Pondichéry 2017 (2a) : Le cri du rhinolophe de Mehely
TS_Pondichéry 2017 (2a) : Le cri du rhinolophe de Mehely
TS_Pondichéry 2017 (2a) : Le cri du rhinolophe de Mehely

1. Les résultats expérimentaux présentés dans le document 2 indiquent que les femelles testées atterrissent :
□ davantage dans le compartiment 1.
■ davantage dans le compartiment 2.
□ indifféremment dans chacun des deux compartiments.
□ exclusivement dans le compartiment 2.

2. Les résultats de l’expérience présentée dans le document 2 indiquent que :
□ les rhinolophes de Mehely mâles sont attirés par les rhinolophes de Mehely femelles émettant les cris les moins aigus.
□ les rhinolophes de Mehely mâles sont attirés par les rhinolophes de Mehely femelles émettant les cris les plus aigus.
□ les rhinolophes de Mehely femelles sont attirés par les rhinolophes de Mehely mâles émettant les cris les moins aigus.

■ les rhinolophes de Mehely femelles sont attirés par les rhinolophes de Mehely mâles émettant les cris les plus aigus.

3. Le graphique du document 3 indique que :
■ plus un mâle émet un cri aigu plus son degré de parenté avec les autres membres de la colonie est fort.
□ plus un mâle émet un cri aigu plus son degré de parenté avec les autres membres de la colonie est faible.
□ moins un mâle émet un cri aigu plus son degré de parenté avec les autres membres de la colonie est faible.
□ la fréquence du cri d’un mâle est indépendante du degré de parenté avec les autres membres de la colonie.

4. La mise en relation des documents 2 et 3 indique que les mâles avec un cri à :
□ haute fréquence sont davantage choisis comme partenaire de reproduction par les femelles ce qui leur confère une faible descendance.
■ haute fréquence sont davantage choisis comme partenaire de reproduction par les femelles ce qui leur confère une descendance nombreuse.
□ basse fréquence sont davantage choisis comme partenaire de reproduction par les femelles ce qui leur confère une faible descendance.
□ basse fréquence sont davantage choisis comme partenaire de reproduction par les femelles ce qui leur confère une descendance nombreuse.

5. D’après le document 1, le cri à haute fréquence des rhinolophes de Mehely est un caractère :
□ appris par les jeunes rhinolophes de Mehely parce qu’il favorise la chasse des insectes.
□ appris par les jeunes rhinolophes de Mehely bien qu’il soit défavorable à la chasse des insectes.
□ déterminé génétiquement et favorable à la chasse des insectes.

■ déterminé génétiquement et défavorable à la chasse des insectes.

6. La persistance d’un cri à haute fréquence de génération en génération chez les rhinolophes de Mehely résulte :
□ d’un phénomène d’apprentissage.
□ d’une hybridation.

■ d’un phénomène de sélection naturelle.
□ d’un phénomène de dérive génétique.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article