Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
profSVT OEHMICHEN

profSVT OEHMICHEN

Exercices corrigés, schémas & conseils méthodologiques pour progresser en SVT (niveau Lycée)

2011_DS_2d4

A- Questions de cours
1 Espèce = êtres vivants capables de se reproduire et d'avoir une descendance fertile
2 biodiversité des écosystèmes, des espèces et génétique
3 Si l’effectif d’une population est grand, on observe une faible variation des fréquences alléliques, elles restent proches des valeurs initiales, la dérive génétique reste faible.
4 La sélection artificielle est un choix conscient réalisé par l’éleveur : il ne laisse se reproduire que certains individus. La sélection naturelle est un choix inconscient réalisé par le milieu : seuls certains individus pourront se reproduire. Une variation « utile » pour l’éleveur est une variation qui accentue une qualité recherchée chez l’animal pour des raisons économiques. Une variation « utile  dans la nature est une variation qui augmente l’adaptation relative au milieu de vie.
 
B- QCM
B1- La biodiversité …  a été marquée par des crises biologiques
B2- La biodiversité correspond … au nombre d’espèces différentes que l’on trouve dans un écosystème. /  ...  aux variations de l’information génétique rencontrées parmi les individus d’une espèce /  ... une conséquence de l’évolution des êtres vivants au cours du temps
B3- Tous les Vertébrés …... possèdent un même ancêtre commun / ...  présentent une symétrie bilatérale /  ...  ont des cellules eucaryotes
B4- Tous les individus d’une même espèce … possèdent les mêmes gènes /  ...  peuvent engendrer une descendance fertile /  ...  peuvent vivre dans des milieux différents
5- La dérive génétique … se produit principalement dans les petites populations
B6-L’apparition d’une nouvelle espèce ou spéciation …. est favorisée par la dérive génétique /  ... est favorisée par la sélection naturelle
B7-Les activités humaines  … peuvent conduire à l’apparition de nouvelles espèces /  ... ont provoqué la disparition de certaines espèces  /  ...  en polluant les milieux, dégradent la biodiversité
B8- Les espèces actuelles … représentent une infime partie des espèces ayant existé /  ...  ne subissent pas toutes les mêmes menaces
B9- La sélection naturelle provoque  …  la disparition de certains individus 
 
 
Exo1- La variation de la diversité des reptiles marins au cours du temps
Déterminez l’étage durant lequel la diversité des reptiles marins était maximale et minimale. En utilisant l’échelle du document, estimez  pour chacune des périodes précédentes le nombre d’espèce présentes à chacun de ces étages :
Période + importante = ANISIEN, 5 groupes / 60 espèces
Période - importante = PLIENSBACHIEN, 2 groupes / 4 espèces
Trouvez des arguments en faveur de l’existence d’une crise biologique à la fin du Carnien.
Disparition des Thalattosaures et des Nothosauriens + Apparition des Plésiosauriens + Diminution du nombre des Ichtyosaures
 
Exo2- L'organisation d'un Vertébré
Représentez les trois axes de polarité sur cette photographie d’embryon
Délimitez les différentes parties de son corps :
Légendez 5 organes de votre choix.

S_plan-organisation-souris-embryon-copie-1.png
 
Exo3- Les liens de parenté entre Vertébrés actuels et fossiles
1- Placez sur cet arbre phylogénétique les innovations évolutives qui correspondent à l’acquisition des caractères indiqués dans le tableau.
 D_arbre-DSc.png2- Rajoutez une branche à l’arbre phylogénétique pour situer le Velociraptor. Précisez la démarche.
3- En exploitant l’arbre, indiquez  quels caractères possède l’ancêtre commun à toutes ces espèces. Justifiez votre réponse.  Seul point commun aux 4 espèces : les vertèbre
 
Exo4- La diversité des papillons
Formulez une hypothèse permettant d’expliquer l’origine de la ressemblance de Dismorphia theucharita
Le papillon Napéogenes sylphis est toxique. La majorité des oiseaux savent le reconnaître et donc évitent de le consommer.
Un autre papillon, Dismorphia theucharita, lui ressemble. Il n’est pas toxique, mais les oiseaux le confondent avec le précédent et ne le consomment pas.
 On peut supposer que, dans la population de Dismorphia theucharita, certains individus, par mutation d’un des allèles codant pour les dessins alaires, ont montré une ressemblance au papillon toxique moins consommé par les oiseaux.
 Leur taux de survie était supérieur aux autres individus de la population. Progressivement, à chaque génération, la fréquence de cet allèle croît au sein de la population. Il transmet donc à ses descendants l’allèle lui conférant l’avantage sélectif.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article