Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
profSVT OEHMICHEN

profSVT OEHMICHEN

Exercices corrigés, schémas & conseils méthodologiques pour progresser en SVT (niveau Lycée)

2011_TS1_DS11_typeIIb Immunologie

 2ème PARTIE - Exercice 2 - Résoudre un problème scientifique (Enseignement Obligatoire). 5 points.

ANTILLES 2009

 

IMMUNOLOGIE

 

 

En 1960, C. Brunet émet la théorie de "l'immunosurveillance cancers", selon laquelle l'organisme reconnaît les cellules cancéreuses, car celles-ci expriment des antigènes à leur surface. Cette théorie a permis de mettre en place l'immunothérapie (c'est à dire les traitements de stimulation du système immunitaire pour lutter contre une maladie) qui reste l'une des voies de recherche actuelle dans la lutte contre les cancers.

 

En exploitant l'ensemble des documents, montrez comment le système immunitaire élimine les cellules cancéreuses lors de cette "immunosurveillance cancers".

2011_DS11_doc1.PNG

2011 DS11 doc2

2011_DS11_doc3.PNGPROPOSITION DE CORRECTION

 

Doc 1

SD = L’injection d’interleukine est suivie d’une augmentation des Lymphocytes supérieure à 10000/mm3 de plasma

I = L’interleukine permet la multiplication des lymphocytes

 

Doc 2

SD = La tumeur est infiltrée par les Lymphocytes qui se multiplient sous l’action de l’interleukine.

I = Confirmation : L’interleukine active la multiplication des lymphocytes

SD = La réintroduction dans l’organisme des lymphocytes mis en contact avec l’interleukine permet la régression de la tumeur.

I = En présence d’interleukine les lymphocytes deviennent des cellules effectrices capables de détruire la tumeur

 

Doc3

SD  = Des contacts cellulaires existent entre lymphocytes et cellules tumorales pendant le traitement 2

I = Les Lymphocytes ayant infiltrés la tumeur en présence d’interleukine acquièrent une fonction cytotoxique.

Ces lymphocytes se fixent sur les cellules tumorales ce qui conduit à leur lyse

 

Mise en relation conclusion

 Les cellules cancéreuses expriment, à la surface des cellules, des Ag dont la présence active les LT4 (reconnaissance). Les LT4 produisent des interleukines. Les LT8 deviennent LTC sous l’action des interleukines (multiplication et différenciation). Les LTC produisent des substances toxiques à l’origine

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Charles 20/06/2012 11:25

Bonjour, je relisais mon cours pour une ultime vérification et je me suis posé eux questions. Lors de l'ovulation, l'ovocyte I devient ovocyte II et est bloqué en métaphase de 2ème division de
méiose (avec expulsion d'un globule polaire). mais comment se passe l'achèvement de cette deuxième division lors de la fécondation par un spz, et donc quand exactement, le dernier globule polaire
est-il expulsé ?
Et aussi, on a vu que la sécrétion pulsatile de GnRH, entraîne la sécrétion pulsatile de FSH et LH mais, dans le cas de la femme, le pic de FSH et de LH déclenchant l'ovulation est-il lui aussi
pulsatile, c'est à dire, est-ce que la sécrétion de ces deux hormones augmente fortement, de manière à ce que la sécrétion basale augmente mais qu'il y est toujours des pulses ?
Merci beaucoup !

profSVT 21/06/2012 22:23



La fin de la meiose du gamète femelle se fait au moment où le spermatozoïde décharge son noyau dans le cytoplasme de "l'ovule".


On ne parle de pas de sécrétion pulsatile pour les pics de LH et FSH, mieux vaut parler d'événements périodiques (1 fois par mois en moyenne, cela dépend de la durée du cycle menstruel). Je
préfère réserve le terme sécrétion pulsatile pour les hormones du complexe hypothalamo hypophysaire.


J'espère avoir pu vous éclairer. Bon courage pour demain.