Dimanche 14 décembre 7 14 /12 /Déc 17:15

Tous les Vertébrés ont une origine commune.

On cherche à préciser les relations de parenté entre quelques-uns d’entre eux à partir de données anatomiques (document 1) et moléculaires (document 2)


En exploitant tous les documents proposés, montrez que tous les Vertébrés ont un ancêtre commun, et justifiez l’arbre phylogénétique proposé


Une réponse rédigée est attendue. Dans celle-ci, vous préciserez les caractères de chaque ancêtre commun et les innovations évolutives acquises dans chaque lignée par rapport à l’ancêtre commun.





Proposition de correction :

Introduction :

 

le partage des caractères anatomiques à l’état dérivé permet d’établir des rapprochements entre ces êtres vivants.

plus le nombre de caractères dérivés partagés par 2 taxons est grand, plus leur ancêtre commun est récent et plus ces taxons sont proches.


Doc1 et Doc 3 :

la carpe est phylogénétiquement plus éloignée des autres car elles ne possèdent pas de caractères communs autres que la mâchoire, le crâne et les vertèbres

Homme / Chauve-souris / Coq / Alligator / Dipneuste :

    - nouveaux caractères : poumons fonctionnels + narine interne

    - ancêtre commun : poumons fonctionnels + narine interne

Homme / Chauve-souris / Coq / Alligator :

    - nouveau caractère : présence de doigts

    - ancêtre commun : poumons fonctionnels + narine interne + présence de doigts

Homme / chauve-souris / Coq :

    - nouveau caractère : amnios

    - ancêtre commun : poumons fonctionnels + narine interne + présence de doigts + amnios

homme / chauve-souris :

    - ils possèdent poils, mamelles et placenta

    - ancêtre commun : poumons fonctionnels + narine interne + présence de doigts + amnios + poils, mamelles et placenta, c’est l’ancêtre commun le plus récent

Doc2. : homologie de séquence de l’hémoglobine

¤ Les différences entre les séquences sont d’autant plus faibles que l’ancêtre commun est proche et récent.

¤ L’alligator et le coq avec 28,3% sont les plus proches phylogénétiquement

¤ La carpe et l’alligator avec 53,5 % sont les plus éloignés phylogénétiquement


CONCLUSION

¤ Plus il y a de caractères homologues, plus la relation de parenté s’affine

¤ L’arbre phylogénétique permet la distinction de groupe :

-> présence de vertèbres = Vertébrés

-> présence de doigts = Tétrapodes

-> présence d’amnios = Amniotes

-> présence de mamelles, de poils = Mammifères

Reproduction arbre
Par profSVT - Publié dans : Terminale S - Communauté : SVT_Oehmichen
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Compteur

Il y a actuellement   2

  personne(s) sur ce blog

Recommander

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés