Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
profSVT OEHMICHEN

profSVT OEHMICHEN

Exercices corrigés, schémas & conseils méthodologiques pour progresser en SVT (niveau Lycée)

Bac S SVT juin 2012_sujet IIb Procréation (tronc commun)

Document 1

Document 1a : La testostérone provoque la descente des testicules et la mise en place des organes génitaux externes. Lors du développement embryonnaire, la LH peut provenir de la mère ou de l’embryon et permettre la différenciation masculine.

Document 1b

Le pic de LH précède le pic de sécrétion de testostérone chez l’adolescent non atteint de hypogonadisme.

=>  La LH (gonadostimuline hypophysaire) stimule la production et la sécrétion de testostérone qui à son tour intervient dans la différenciation du phénotype sexuel de type masculin.

 

Document 2

Document 2a

L’hypogonadisme est caractérisé par : un taux de LH élevé, un taux de testostérone bas et une production de spermatozoïdes faible à nulle.

=>  Le fort taux de LH peut s’expliquer par l’absence de testostérone, cette dernière ne pouvant pas exercer son rétrocontrôle négatif sur le complexe hypothalamo-hypophysaire

Document 2b

Chez l’individu hypogonadique, la mutation par substitution  (faux sens non conservatrice) Glu74Arg de l’allèle b-LH fait perdre à l’hormone LH sa capacité à se fixer sur son récepteur spécifique localisée sur les cellules de Leydig.

=>Faute d’une LH fonctionnelle (conséquence de la mutation),  les cellules de Leydig des enfants hypogonadiques fabriquent moins de testostérone.

 

Document 3

L’injection de HCG corrige les effets de l’hypogonadisme car cette hormone possède :

- une forte homologie structurale  (79,1% d’identité entre les gènes)

- une forte homologie fonctionnelle (même séquence d’acides aminés dans la séquence responsable de la fixation de l’hormone sur son récepteur).

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article