Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
profSVT OEHMICHEN

profSVT OEHMICHEN

Exercices corrigés, schémas & conseils méthodologiques pour progresser en SVT (niveau Lycée)

Corrigé bac S SVT juin 2010 _ Partie IIb Tronc Commun


SUJET  Partie II - Exercice 2 (5 points) / Étude 3 documents

Thème = La mesure du temps dans l’histoire de la Terre et de la vie

Entre 1991 et 2001, une mandibule et des crânes humains fossiles sont retrouvés dans le site de Dmanissi, en Géorgie du Sud.

A partir des informations extraites des documents 1, 2 et 3, mises en relation avec vos connaissances, montrez que les différentes méthodes de datation sont complémentaires et permettent d’évaluer l’âge des fossiles humains trouvés.

 

DOCUMENT 1

 

bac2010 IIb doc1 TCInformations à saisir =

- Fossiles humains contenus dans séries sédimentaires II à V

- Les séries sédimentaires II à V reposent sur une coulée de basalte (série VI) datée de -1,81 Ma par datation absolue

Interprétation =>

- Énoncé du principe de superposition = Quand deux strates sont superposées, la strate supérieure est la plus récente.

 - Les couches  sédimentaires se superposant à la coulée basaltique, les fossiles humains sont donc postérieurs à -1,8 Ma

 

DOCUMENT 2

 bac2010_IIb_doc2ref_TC.jpg

bac2010_IIb_doc2_TC.jpg

Informations à saisir =

- On a retrouvé sur le site de Dmanissi des éclats retouchés, des éclats bruts et des galets aménagés.

Interprétation =>

- D’après le document de référence :

Les galets aménagés marque la période de l’Oldowayen, soit de -2,7 à -1,3 Ma. Cette méthode permet de dater les fossiles humains entre -2,7 à -1,3 Ma.

Si on inclut la présence d’éclats retouchés, il faut étendre au Moustérien, ce qui élargit la période à dater entre -2,7 Ma à -40 000 ans.

 

DOCUMENT 3

 bac2010_IIb_doc3_TC.jpg

Informations à saisir =

- La répartition stratigraphique des 6 espèces retrouvées sur le site de Dmanissi, montre leur coexistence entre -1,9 à -1,6 Ma

Interprétation =>

- Les fossiles humains peuvent être contemporains aux autres fossiles trouvés sur place, donc daté entre -1,9 à -1,6 Ma

 

SYNTHESE =

Les deux méthodes de datation (absolue et relative) permettent d’estimer l’âge des restes humains du site de Dmanissi entre -1,8 à - 1,6 Ma.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article