Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
profSVT OEHMICHEN

profSVT OEHMICHEN

Exercices corrigés, schémas & conseils méthodologiques pour progresser en SVT (niveau Lycée)

TS Spé_Génétique "Les travaux de Morgan" (sujet III)

Dès 1906, des croisements réalisés avec des drosophiles remettent en cause le premier principe émis par Mendel car les hybrides obtenus en F1 n’ont pas tous le même phénotype. Dans certains croisements, les femelles présentent le phénotype du père et les mâles, celui de la mère.

 En mettant en relation le résultat de ces croisements avec certaines données cytologiques (doc.2), Morgan propose une interprétation qui conforte la théorie chromosomique de l’hérédité.

  À partir de l’analyse des résultats des croisements, mis en relation avec les données cytologiques, retrouver les arguments  qui ont conduit Morgan à vérifier la théorie chromosomique de l’hérédité.

 

2009_sujet3.jpg

PROPOSITION DE CORRECTION

Intro : étude gène = taille des ailes, 2 allèles (aile longue / aile vestigiale)

Énoncé théorie chromosomique de l’hérédité

DOCUMENT 1 1er CROISEMENT

- F1 tous aile longue => uniformité hybrides 1ère génération

- Caractère exprimé est dominant => aile longue : l+ / l’autre est récessif => aile courte l-

- Définition de l’écriture des allèles l+ et l-

- F2 ¾ [l+] + ¼ [l-] => résultats conforme aux fréquences attendues

- F2 => seul les mâles ont l- => caractère lié au sexe

DOCUMENT 1 2ème CROISEMENT

- F1 non uniformité des hybrides de 1ère génération (50% ♀ l+ / 50% ♂ l-)

=> confirmation caractère lié au sexe

- hérédité au sexe détectée car résultats F1 dépendent du sens du croisement entre mâle et femelle.

- hétérogénéité de la F1 + mère porte caractère récessif => gène porté chromosome X

DOCUMENT 2

- Différence de caryotype entre mâle et femelle

-  ♂ : 2n = 6+XY  et ♀ : 2n = 6+XX 

- Morgan a supposé que le caractère héréditaire taille de l’aile était situé sur le chromosome X

INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS

Écriture des génotypes et des phénotypes

♀ [l+] => (Xl+//Xl-) ou (Xl+//Xl+)    et  ♀ [l-] => (Xl-//Xl-)

♂ [l+] => (Xl+//Y) et  ♂ [l-] => (Xl-//Y)

CONCLUSION : confirmation de la théorie de Sutton

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article