Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
profSVT OEHMICHEN

profSVT OEHMICHEN

Exercices corrigés, schémas & conseils méthodologiques pour progresser en SVT (niveau Lycée)

2012_TS2_DS3

PARTIE I

 QCM

 1D/2C/3D/4D/5B/6C/7B/8A/9D/10A

 schéma de synthèse

soin / ressemblance / fort volume crânien (<600 cm3) / face réduite (aucun prognathisme) /  

absence de bourrelets sus-orbitaire / occiput arrondi /  mâchoire légère /  machoire parabolique (en V) /  

petites canines / trou occipital avancé (centré)

 

 

PARTIE II

 DOCUMENT 1

• Les pandas sont des animaux apparus il y a moins de 35 Ma au cours de l’évolution des Vertébrés.

 • Ils ont des liens de parenté avec les ours (plus particulièrement le grand panda)

 • Simocyon est plus proche parent des pandas roux que du grand panda

 DOCUMENT 2

• Les pandas actuels ont un régime alimentaire de type végétarien (bambous)

 • Ils ont un sixième « doigt » (sésamoïde radial allongé) adapté à ce régime

 • Cette particularité anatomique a peut être une origine génétique, mutation dans un gène qui modifie la croissance de l’os sésamoïde radial.

 • La présence de ce sixième doigt favorise l’alimentation des pandas

 DOCUMENT 3

• Simocyon est carnivore et présente également un sixième « doigt» opposable aux autres

 • La présence de ce sixième doigt favorise ses déplacements dans les arbres pour échapper aux prédateurs

 éléments issus des connaissances acquises 

• Les innovations génétiques (mutations) se font au hasard

 • Sélection naturelle : certaines innovations peuvent s’avérer bénéfiques pour l’individu si elles lui donnent un avantage dans un milieu donné. L’innovation a dans ce cas plus de chances d’être transmise à la descendance et de diffuser dans une population.

 éléments de démarche 

• Les mécanismes ayant conduit à l’apparition et au maintien du sixième doigt chez les pandas sont clairement expliqués :

  innovation génétique au hasard faisant apparaître le faux pouce probablement chez l’ancêtre commun à tous les pandas.

  puis conservation de l’innovation si elle n'est pas une gêne et diffusion si elle confère un avantage sélectif (sélection naturelle), dans deux situations différentes chez le Simocyon carnivore pour fuir les prédateurs, chez les pandas pour se nourrir. Cette innovation n’a pas été conservée dans le groupe des ours.

 • Comment une connaissance se modifie : le sixième doigt des pandas est interprété comme une adaptation :

  Avant la découverte du Simocyon : au régime alimentaire des pandas.

  Après la découverte du Simocyon : chez Simocyon pour fuir les prédateurs en grimpant aux arbres ; chez les pandas pour saisir les branches de bambous

 • Certains élèves peuvent également proposer des scénarios évolutifs différents (apparition chez l'ancêtre du Simocyon et d'Aliurus, et apparition chez Aluropoda, interprétation en termes de dérive génétique sans réel avantage sélectif du 6e doigt). Si le scénario est plausible, sans contradiction avec les documents, il est recevable.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article