Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
profSVT OEHMICHEN

profSVT OEHMICHEN

Exercices corrigés, schémas & conseils méthodologiques pour progresser en SVT (niveau Lycée)

2012_spéTS1/TS2_DS3

Substrats énergétiques et marathon

éléments scientifiques attendus

DOCUMENT 1 : Graphique qui présente le profil de vitesse de 3 marathoniens.

 Les coureurs ne rencontrent pas le mur au même moment. VALEURS

 Le coureur 1 termine même sa course sans avoir rencontré ce mur.

DOCUMENT 2 : Graphique qui compare les sources d’énergie utilisées par deux coureurs au cours d’une course de plus de 3 heures.

 Chez les deux coureurs, l’utilisation des substrats oxydatifs change au cours du temps pendant le marathon, mais de façon différente.

 mode d'utilisation glycogène musculaire

 mode d'utilisation glucose hépatique

 mode d'utilisation acide gras

 comparaison de l'effet du mur

 

DOCUMENT 3 : Tableau comparatif  sur la quantité de réserves de l’organisme en substrats énergétiques.

 calcul temps utilisation glycogène hépatique : 70 min

 calcul temps utilisation glucose sanguin : 30 min

 importance du relais des acides gras

 

 SYNTHESE

La sensation de mur correspond à l’épuisement des réserves glucidiques, insuffisamment relayées par l’utilisation des lipides. Les différences entre coureurs pourraient être dues :

 – à la quantité de réserves glucidiques présentes chez le coureur au départ (s’il y en a plus, elles s’épuisent moins vite).

 – à la façon dont les lipides sont mobilisés pendant la course (s’ils sont mobilisés tôt, les réserves glucidiques s’épuisent moins vite aussi).

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article